AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ASTRID » Old emerald.

Aller en bas 
AuteurMessage
Enorah Firnes

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 26
Date d'inscription : 06/08/2008

In the Bullet
Emploi: Expert en art à la King George VI Art Gallery
Copyright: Justine
Relations:

MessageSujet: ASTRID » Old emerald.   Mer 6 Aoû - 15:53



(C) MELISSA GEORGE DAILY FRANCE
    1. IDENTITE


Nom : Van der Linde.
Prénoms : Astrid, Greet, Helena.
Surnoms : Depuis toute petite, Astrid est affublée du surnom Astra, dérivé de son propre prénom mais aussi d'une suptible manière de prononcer le mot 'astre' dans sa famille. Petite, elle adorait campée à la belle étoile pour observer la clarté du ciel de l'hémisphère sud.
Âge : 28 ans.
Date de naissance : 31 janvier 1980.
Lieu de naissance : Durban.
Nationalité : Sud-africaine. Sa famille est d'origine hollandaise.
Occupation : Après avoir passé sept ans à la Loyal University à étudier plusieures formes d'arts sous toutes les coutures, la jeune femme a passé une année entière a rédiger un mémoire dont le thème barbant ne lui avait pas demandé beaucoup d'efforts. Au jour d'aujourd'hui, elle occupe un poste d'expert en art à la gallerie King George VI depuis deux ans.



    3. ESQUISSE PSYCHOLOGIQUE

    » PORTRAIT & PARTICULARITES

Qualités : D’un naturel perspicace, jamais les parents d’Astrid n’ont jugés bon de l’éduquer dans les mœurs d’enfants, les contes de Noël et les histoires absurdes de fées multifonctions. Montrant toujours une bouille enjôleuse aux plus offrants, Astrid est une femme qui a toujours su reconnaître les sources exploitables, et ce, dans n’importe quel domaine : autant sur le plan physique, qu’émotionnel et intellectuel ; jamais Astrid n’a fait de mauvais choix remarquable au cours de sa vie. Sa détermination est un attrait que la majorité de son entourage a pu remarquer, un jour, au long d’un fleuve ou dans une pièce. Lorsque l’aînée des Van der Linde veut posséder quelque chose, elle fait tout pour l’obtenir : son esprit vif a toujours su trouver les bonnes parades dans ce but précis. Son goût de la liberté et de l’indépendance l’ont rendue fantasque, alimentant ainsi tous les rêves qu’elle se créait la nuit ou bien les désirs qui la hantaient à tout moment de la journée. Mais si tous ces qualificatifs sont considérés comme bénéfiques ou redoutable, il y a une chose qu’Astrid se reconnaît comme étant la plus grande et la plus belle description de son être : sa curiosité. D’une culture générale importante, passant des noms de capitales étranges aux différentes légendes urbaines, Astrid ne supporte pas être ignorante et pour combler les lacunes qu’on lui décèle difficilement, elle se plonge dans la lecture, les recherches internet et toutes sortes d’expériences loufoques. Sa curiosité est très certainement le moteur même de son existence.
Défauts : Bien qu’entourée de nombreuses personnes de qualité, Astrid est une femme qui déteste être entourée et opte la plupart du temps pour la solitude. Sa principale devise serait très certainement que nous ne sommes jamais mieux servis que par soi-même et son désir de possession est un défaut exaspérant chez elle. Insupportée, voir même malade, à l’idée que ses affaires puissent être touchées par les employés de la maison dans laquelle elle vit, Astrid ne connaît pas le sens des mots partage, humilité et empathie. Tant que tout va bien dans son petit train-train de vie, elle se fiche assez des différentes guerres dans le monde, des maladies ou de la famine. L’égoïsme est sans nul doute la pire des facettes de la jeune femme. Matérialiste, elle juge souvent –injustement- les personnes selon leurs comptes bancaires ou la multitude d’objets pouvant trôner dans votre tendre chez-vous ! Elle ne se gêne pas pour faire connaître son mécontentement, et il n’est pas rare de l’entendre râler haut et fort quand quelque chose ne va pas… Si vous l’ennuyez, elle n’hésitera pas à vous le faire savoir en fourrant ses écouteurs dans ses oreilles ou en sortant carrément de la pièce… Sa détermination est aussi considérée comme un défaut. Depuis qu’elle est petite, la mère d’Astrid la nomme sa Mulette… tout ça parce qu'elle est vraiment têtue !
Manies : Astrid a la fâcheuse tendance à mettre ses écouteurs dans ses oreilles lorsqu’un interlocuteur l’ennuie. Elle bouge souvent frénétiquement de la main, chassant ainsi de possibles insectes… inexistants : ce mouvement nerveux -ou automatique, à votre goût- lui vient de son enfance, lorsqu'à l’époque elle avait déchiré sa moustiquaire. Pour ne pas se faire gronder, elle avait préféré taire cette histoire de trou et avait prit sur elle et combattu fièrement à mains nues les bêtes volantes qui réussissaient à pénétrer dans l'enceinte de son lit. Elle mord l’intérieur de ses joues lorsqu’elle est contrariée et elle enroule ses cheveux autour de ses doigts lorsqu’elle est pensive : un peu comme les trois quarts des grognasses présentes sur terre, quoi.
Indispensables : Où Astrid va, lunettes de soleil et MP3 suivent. Il est rare de ne pas voir la jeune femme avec les écouteurs balanceurs de méga-décibels dans les oreilles et encore moins sans ses lunettes. Lorsque ces dernières ne sont pas sur son nez, elles lui servent de serre-têtes, d’ailleurs, elle a une impressionnante collection dans sa chambre. La jeune femme n’a de cesse de boire du café, et pas de la gnognotte comme celui qu’on trouve dans les pays du nord, mais du pur produit d’Afrique… A Port Elizabeth, le nom d’Astrid van der Linde rime aussi avec les tenues multiples et colorées qui composent sa garde-robe : débardeurs et shorts que la demoiselle porte même par temps d’averses mais aussi de nombreuses robes de lins qui exposent ses longues jambes et dont les décolletés mettent en valeur la généreuse poitrine qu’elle a héritée de sa mère. Vous pouvez aussi remarquez qu’elle ne cesse d’arborer un petit miroir en bois d’ébène, sculpté par l’un des domestiques qu’Astrid adorait lorsqu’elle était petite : contrairement à ce que vous pensez (qu’elle n’est qu’une autre grande perche blonde qui se refait une beauté), l’aînée des Van der Linde se sert de ce miroir pour observer les autres à leur insue. A travers celui-ci, elle se remet en doute : superposant sa propre image à celles de familles unies ou d’amis de longues dates, elle essaie d’imaginer ce qu’aurait pu être sa vie si elle n’avait pas fait le choix d’être aussi solitaire…
Credo : « Restes sur tes terres, je resterais sur les miennes… » Autrement dit, n’essayez pas une seconde de marcher sur les plates de bandes d’Astrid, elle ne supporte pas qu’on s’approprie ‘ses choses’, ou bien qu’on lui mette des bâtons dans les roues. Si elle se sent menacée, préparez-vos à ce qu’elle fasse tout son possible pour être un cheveu sur la soupe de votre vie.


    » SI J'ETAIS ...

Une couleur : Vert anis.
Un parfum : Celle des grenades.
Un goût : Les caramels que sa grand-mère lui faisait quand elle était toute petite encore.
Un accessoire : Son agenda électronique.
Une matière : La soie.
Un roman : Les voyageurs de l'impériale, d'Aragon.
Une chanson : Tout ce qui ressemble à du rock ou à U2 et les WHO.
Une personnalité : Indiana Jr. Jones.
Un animal : Une panthère.
Un sentiment : L'indifférence.


    4. OUT OF AFRICA


Connaissance de la malédiction : Tout comme sa sœur, Astrid traînait souvent dans les cuisines et les ailes du personnel, sur l’ancienne propriété de Durban. Elle aimait jouer avec le fils de sa nourrice et c’est lors d’une de ces escapades dans les cuisines qu’Astrid apprit la malédiction qui planait sur les Van der Linde : Huba interdisait à son fils de jouer avec elle car elle serait un mauvais grigri… Astrid ne comprit pas tout de suite pourquoi est-ce qu’elle disait de telles choses sur elle, elle qu’Huba élevait pratiquement depuis qu’elle était nourrisson et fille de ses patrons. Aujourd’hui, la seule chose dont elle se souvient clairement est qu’à la suite de cette histoire, Oko, son seul ami à l’époque, l’évitait comme la peste.
Position par rapport à celle-ci : Ruud van der Linde. Un simple nom pour une histoire vieille de quatre générations. Cet homme à la forte personnalité voyait un avenir dans ces terres africaines, et non pas seulement une source d’exploitation première pour les pays d’Europe. Il voyait un renouveau pour ces vieilles royautés, un souffle de jeunesse vigoureux pour son pays natal. Ainsi, il s’installa sur les premières terres du futur Durban et y fonda son propre empire. Il y était neutre, préférant ne prendre aucun parti pour le bien de la réputation de la famille Van Der Linde au sein de la société européenne mais aussi celle qu’il avait sur les terres qu’il occupait avec sa famille. Astrid est la descendante d’une famille maudite par les autochtones. Aujourd’hui, elle profite du simple bonheur de pouvoir vivre en harmonie avec la nature… du moins, avec les bandes de terres entourant sa propriété : rappelons qu’elle n’est pas une de ces inconditionnelles protectrices de la savane et ne fait pas non plus partit de ceux qui aiment passer tout leur temps cacher entre deux fourrés. Mais si Astrid jouit de la réputation de la famille Van der Linde, sa cupidité et son égoïsme l’ont un jour poussée dans une histoire qu’elle préfère étouffer : l’année de ses vingt-quatre ans, Astrid faisait partit de l’un de ses réseaux exploitant de manière plus ou moins légale les mines de diamants de la région. Son rôle se résume à celui de passeur, elle transportait d’un point à un autre les cargaisons de pierres précieuses, son statut de pieds-noirs aidant. Cette violation du sol africain est une très bonne aubaine pour Madame Malédiction qui cherche des victimes…
Qu'en pensez-vous ? : Astrid, dans son petit monde, n’en avait rien à faire, se moquant même de la naïveté des communautés noires qui l’entouraient de sa plus tendre enfance jusqu’à ses vingt-six ans. Elle n’en avait cure aussi lorsqu’elle était l’une des profanatrices des terres africaines, défiant presque du regard tous ceux qui avaient une foi inébranlable en cette malédiction et en son pouvoir. Aujourd’hui, elle semble prise de doutes. Les migraines se multiplient. Les fièvres aussi… et le fait que sa sœur soit une véritable source de malheur pour les petits animaux qu’elle chérie tant n’est pas une histoire rassurante aux oreilles de l’aînée des Van der Linde… Doit-elle se laisser aller à la panique ou au contraire, chercher des preuves concrètes de l’inexistence de cette stupide malédiction, prouvant ainsi que ce n’est que pure spéculation psychologique ? A suivre…



    5. AUTRES


Avatar : Melissa George.
Pseudo : Mélissa AKA Natie-la-plus-folle.
Sexe : Heuuu... XXY.
Comment avez-vous connu le forum ? : C'est Marie Butler qui m'a demandé d'être officiellement sa soeur .
Commentaires :


Dernière édition par Astrid van der Linde le Mar 19 Aoû - 15:04, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enorah Firnes

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 26
Date d'inscription : 06/08/2008

In the Bullet
Emploi: Expert en art à la King George VI Art Gallery
Copyright: Justine
Relations:

MessageSujet: Re: ASTRID » Old emerald.   Mer 6 Aoû - 15:54

2. OEUVRE BIOGRAPHIQUE

Ascendance sociale : La famille van der Linde vivait aux Pays-Bas, non loin de Rotterdam, quand Ruud van der Linde, l’arrière grand-père d’’Astrid, et sa femme quittèrent leur pays d’origine pour suivre les colons et leur promesse de nouvelles terres. Ils s’installèrent tout d’abord en Namibie avant d’obtenir de bien meilleurs hectares non loin de Durban, près de l’Océan Indien. Leurs enfants naquirent dans cette ville et y grandirent tandis que les affaires de Van der Linde progressaient considérablement. Quand ils décédèrent, c’est leur fils aîné, le grand-père d’Astrid, qui reprit les terres et continua à s’enrichir, aidé de ses paysans Noirs. La famille continua de prospérer ainsi jusqu’à aujourd’hui. Ainsi, Astrid et sa sœur Anneke sont nées toutes deux à Durban, terre de leur arrière-grand-père. Jeroen et Irène, leurs parents, sont tous deux des descendants de colons néerlandais installés depuis quelques siècles en Afrique du Sud. Ils déménagent de Durban lorsque leurs filles sont encore petites et laissent leurs terres au frère de Jeroen. Grâce à leurs richesses, ils peuvent s’installer dans une belle demeure de Port Elizabeth et offrent à leurs filles la meilleure éducation possible. Aujourd’hui, les parents d’Astrid sont ‘à la retraite’ et dépensent leur fortune en retournant parfois aux Pays-Bas et en voyageant à travers le monde. Si bien que la maison n’est plus habitée que par Astrid et Anneke, ainsi que le personnel, qui entretient la maison quand les deux filles ne sont pas là.
© Anarya.
Projets :

» Anectodes :

# New born

Durban. Ville pleine d’effervescence à toute heure de la journée, de la nuit, durant toute l’année. Une année qui s’écoulait sous un soleil de plomb, avec des pluies précipitées et un port en pleine expansion. Les communautés noire, blanche et hindi s’y mêlaient, déversant dans les moindres rues et les moindres quartiers les baragouinages enchevêtrés de zoulou, d’anglais, d’afrikaans et d’hindi. La ville se découpait ainsi : le centre, la périphérie et ses dizaines, non, ses centaines d’hectares de canne à sucre et de propriétés privées… Des terres colonisées, non-naturelles, travaillées et usées depuis des siècles, maintenant…

Voilà dans quel milieu évoluait Astrid van der Linde. La petite blonde qui marchait sur les trottoirs de la ville habillée d’une jolie robe couleur tournesol qui donnait un air angélique au petit démon qu’elle était, fille unique d’un couple de riches propriétaires de la région. Une famille respectée et influente, qui inspirait le respect de par son passé et de par ses concessions. Mais que la population noire regardait d’un mauvais œil, comme tous les autres descendants de colons qui s’étaient établis sur les terres africaines, il y a quatre générations de cela.


« Huba ! Quand nous serons revenues à la maison, je veux que tu m’emmènes dans les appartements de Maman ! Je veux lui demander la poupée qu’elle t’a fait acheter, la dernière fois ! » Lorsque la petite Astrid était avec sa nourrice, elle ne se gênait pas pour parler zoulou. Bien qu’elle sache parfaitement le parler, Huba remarquait que comme ses parents, Astrid ne possédait pas l’accent propre des africains. Cependant, la petite lui avait un jour assuré qu’elle saurait parler le zoulou comme elle, avec cette même voix un peu 'grasse et désagréable', comme elle le faisait si souvent remarquer. Astrid était déjà fière à l’époque et ne supportait pas reconnaître ses échecs…

« Bien, Mademoiselle Astrid… Mais nous devons aller chercher le courrier avant ! »

Une petite heure plus tard, après avoir fait courir Huba dans toutes les rues de Durban, et sur les petites routes de la propriété Van der Linde, Astrid atteignit enfin les appartements de ses parents et c'est en afrikaans, l’une des deux langues qu’elle se devait d’utiliser dans l’enceinte de la propriété, qu'elle décréta : « Maman ! Donnez-moi la poupée ! »

« Plus tard, ma chérie… » Astrid laissa s’échapper un glapissement et, complètement outrée d'une telle inattention de la part de sa mère, elle lui fit face, se débrouillant pour s’imposer entre elle et le miroir de la coiffeuse. Astrid remarquait l’air inquiet de la blonde, ses yeux lumineux et le sourire énigmatique qui tordait ses lèvres. « Non ! Pas plus tard, maintenant ! Vous m’aviez promis de me la donner aujourd’hui ! » Soudain, la petite demoiselle de quatre ans s’écria d’horreur, collant ses deux petites mains grassouillettes à ses joues tachetées de tâches de rousseurs. « Vous ne l’avez pas donnée à la fille de la bonne ! Mère, dîtes ! Si vous la lui avez prêtée je n’en veux plus, j’en veux une nouvelle, une plus belle et une plus grande ! » Tout en parlant, Astrid ponctuait son discours de grands gestes.
« Tu vas devoir apprendre à partager, ma Mulette ! »
« Pourquoi faire ? Je suis toute seule, je n’ai pas besoin de partager ! Je veux ma poupée ! »
« Ma Mulette… » La mère d’Astrid posa son front contre celui de sa petite fille et, tout en jouant avec les longues nattes collées et dorées de l’enfant, elle lui confia. « Tu vas avoir un petit frère… ou une petite sœur ! »
« Quoi ?! Ah non ! Je vais aller demander au mari d’Huba de chasser le docteur qui va venir mettre le bébé dans votre ventre ! Je ne veux pas d’un petit frère… Papa ne voudra plus jouer à grimper aux arbres avec moi et si c’est une petite sœur, elle va me voler mes jolies robes… »
« Elle aura les siennes… et puis, imagines à quel point ce serait merveilleux : tu pourrais jouer avec une petite fille et non plus avec tous ces garçons… »
« Mais, je ne veux pas jouer avec des filles ! Elles ont toutes peur d’aller dans les arbres, ou dans la savane et elles craignent toujours de se faire gronder ! J’aime bien jouer avec Oko et Harry, moi ! »
« Tu devras apprendre à vivre avec ce nouveau bébé et à l’aimer comme ton père et moi l’aimerons ! Puisque tu ne veux pas faire cet effort, alors, je confisque ta poupée et ce jusqu’à la naissance du bébé ! »

Astrid regardait avec mépris le ventre de sa mère. Alors que des larmes venaient rouler sur ses joues, la blonde s’écria « Je te déteste, espèce de monstre ! » Après l’altercation, la joue rougie par la violente claque que lui avait donnée sa mère, Astrid s’enfuit de la chambre pour venir se réfugier dans la hutte de Huba, qui n’avait pas su ordonner à la petite maîtresse de retourner chez elle : ce fut la première et dernière fois qu’elle vit Astrid pleurer.

# Let's get into the wild


Dernière édition par Astrid van der Linde le Mar 19 Aoû - 23:34, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enorah Firnes

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 26
Date d'inscription : 06/08/2008

In the Bullet
Emploi: Expert en art à la King George VI Art Gallery
Copyright: Justine
Relations:

MessageSujet: Re: ASTRID » Old emerald.   Mer 6 Aoû - 15:54

Parce que je suis imprévisible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seal Wendell
GOUROU | She is like a bird, she’ll only fly away
avatar

Nombre de messages : 691
Age : 26
Song : KYLIE MINOGUE - I believe in you (uhu).
Mood : Strange, uh ?
Date d'inscription : 01/08/2008

In the Bullet
Emploi: Sexy vet.
Copyright: © MYSELF.
Relations:

MessageSujet: Re: ASTRID » Old emerald.   Mer 6 Aoû - 15:55

Bienvenue, et je réserve le vava.

_________________

TO THEIR CREATOR ; iconseeyou @ lj
We might live like never before
When there's nothing to give
Well how can we ask for more
DAMIEN RICE - Delicate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Http://outofafrica.the-up.com
Anneke van der Linde

avatar

Nombre de messages : 6
Age : 29
Date d'inscription : 05/08/2008

In the Bullet
Emploi:
Copyright: © ME
Relations:

MessageSujet: Re: ASTRID » Old emerald.   Mer 6 Aoû - 16:13

CHEWIE DE N'AMUR
Welcome, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anarya-snow.livejournal.com/
Seth McCormick

avatar

Nombre de messages : 67
Age : 34
Date d'inscription : 05/08/2008

In the Bullet
Emploi: Inspecteur de police
Copyright:
Relations:

MessageSujet: Re: ASTRID » Old emerald.   Mer 6 Aoû - 16:36

Bienvenue (oui ça y est, je me mets à dire des bienvenues xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Landon Menken

avatar

Nombre de messages : 338
Age : 28
Song : Gavin Mikhail ~> Brave
Mood : Worky (ah ah ah)
Date d'inscription : 04/08/2008

In the Bullet
Emploi: Instituteur
Copyright: (c) Me
Relations:

MessageSujet: Re: ASTRID » Old emerald.   Mer 6 Aoû - 17:07

Hello you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://californiacorps.livejournal.com
Molly Callahan

avatar

Nombre de messages : 16
Age : 29
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: ASTRID » Old emerald.   Mer 6 Aoû - 17:18

Han Melissa George
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guadalupe Micklon

avatar

Nombre de messages : 129
Age : 25
Date d'inscription : 05/08/2008

In the Bullet
Emploi:
Copyright: © ME
Relations:

MessageSujet: Re: ASTRID » Old emerald.   Mer 6 Aoû - 17:46

Bienvenue Natie I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugo T. Berckford
In the Black, All the Colors Grant
avatar

Nombre de messages : 301
Age : 25
Song : The Weatherman - Damien Rice
Date d'inscription : 04/08/2008

In the Bullet
Emploi: Photographe et Peintre
Copyright: A(c)
Relations:

MessageSujet: Re: ASTRID » Old emerald.   Mer 6 Aoû - 17:56

Welcooooooooooome
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dajan McCormick

avatar

Nombre de messages : 211
Age : 28
Song : Pilot Speed's - Alright
Mood : Alright...I guess
Date d'inscription : 05/08/2008

In the Bullet
Emploi:
Copyright: © Chachoune
Relations:

MessageSujet: Re: ASTRID » Old emerald.   Mer 6 Aoû - 18:05

Bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/killingmoonwebserie/index.html
Deavan Wexler

avatar

Nombre de messages : 109
Age : 23
Song : When I'm Gone - Simple Plan
Mood : Hungry... angry !?
Date d'inscription : 04/08/2008

In the Bullet
Emploi: Interne en chirurgie
Copyright: © Bazzart - Hay Gurl
Relations:

MessageSujet: Re: ASTRID » Old emerald.   Mer 6 Aoû - 18:14

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Menken

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 26
Song : Last Train Home - Ryan Star
Mood : Exhausted
Date d'inscription : 04/08/2008

In the Bullet
Emploi: Guide touristique de safaris
Copyright: Myself
Relations:

MessageSujet: Re: ASTRID » Old emerald.   Mer 6 Aoû - 19:12

Welcome
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enorah Firnes

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 26
Date d'inscription : 06/08/2008

In the Bullet
Emploi: Expert en art à la King George VI Art Gallery
Copyright: Justine
Relations:

MessageSujet: Re: ASTRID » Old emerald.   Mer 6 Aoû - 19:40

Merkiii tout le monde

Vache Kiri >

Corpsinette > Haaaan

Guadalupe > Han, c'est qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calleigh Hoover
PROPHETESSE • Lift me like an olive branch and be my homeward dove
avatar

Nombre de messages : 657
Age : 27
Song : LADY GaGa - Just Dance
Mood : ECSTATIC.
Date d'inscription : 01/08/2008

In the Bullet
Emploi: Crazy Etholog.
Copyright: © ME.
Relations:

MessageSujet: Re: ASTRID » Old emerald.   Mer 6 Aoû - 20:34

Bienvenue.
Hummm cette Melissa me dit un truc. Arrow

_________________

© april ; wicked_signs ; last5 @ LJ.
I missed the good part then I realised
I started looking and the bubble burst
I started looking for excuses
Come on in, I've gotta tell you what a state I'm in
COLDPLAY • Warning Signs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paweke-art.livejournal.com/
Paul Evergreen

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 29
Song : Just the two of us
Mood : sportiv
Date d'inscription : 04/08/2008

In the Bullet
Emploi: Journalist
Copyright: ?
Relations:

MessageSujet: Re: ASTRID » Old emerald.   Mer 6 Aoû - 20:40

eh, j'ai pas encore flooder ici!

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lefestinderouky.canalblog.com
Guadalupe Micklon

avatar

Nombre de messages : 129
Age : 25
Date d'inscription : 05/08/2008

In the Bullet
Emploi:
Copyright: © ME
Relations:

MessageSujet: Re: ASTRID » Old emerald.   Mer 6 Aoû - 20:55

Astrid van der Linde a écrit:
Guadalupe > Han, c'est qui ?

Tu ne me reconnaitras donc jamais ? Laughing
Hay_Gurl, Vindicated
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enorah Firnes

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 26
Date d'inscription : 06/08/2008

In the Bullet
Emploi: Expert en art à la King George VI Art Gallery
Copyright: Justine
Relations:

MessageSujet: Re: ASTRID » Old emerald.   Mer 6 Aoû - 21:00

Calleigh > J'ai pratiquement le même pseudo que toi sur un forum à cause du pré-défini que j'ai pris Laughing

Paul > Merci, floodeur professionnel

Guadalupe > J'suis une nulle, pas d'ma faute
Je dois te reconnaître avec Save the clementines
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Janeel Willemen

avatar

Nombre de messages : 65
Age : 28
Date d'inscription : 05/08/2008

In the Bullet
Emploi:
Copyright:
Relations:

MessageSujet: Re: ASTRID » Old emerald.   Mer 6 Aoû - 21:57

Bienvenue cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guadalupe Micklon

avatar

Nombre de messages : 129
Age : 25
Date d'inscription : 05/08/2008

In the Bullet
Emploi:
Copyright: © ME
Relations:

MessageSujet: Re: ASTRID » Old emerald.   Mer 6 Aoû - 22:36

Mais t'es pas nulle I love you
Ah bah oui Cool Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ASTRID » Old emerald.   

Revenir en haut Aller en bas
 
ASTRID » Old emerald.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pixou, maman d’Astrid
» Tomtom
» ca f esait lomptemp APPEL AUX MAMANS
» SOMMAIRE MAGAZINE NAPOLEON 1er N°40
» Catastrophe en Haïti : l'explication la plus bête et la plus scandaleuse du monde...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OUT OF AFRICA :: PAUSE CAFE :: MEMORIES-
Sauter vers: